Elektronenstrahlanlagen

L'année 1952 est considérée comme l'année de naissance de la technique de faisceau d'électrons. Durant cette année, le physicien Dr. h.c. Karl-Heinz Steigerwald a construit la première machine d'usinage à faisceau d'électrons. Beaucoup de choses rendues possibles de nos jours grâce au niveau de connaissances actuel et grâce à la polyvalence de cette technologie, devaient faire l'objet de recherches fondamentales et de développement en ces années.

L'histoire de la technique de faisceau d'électrons a débutée par les essais des physiciens Hittorf et Crookes qui ont tenté dans un premier temps de générer des faisceaux cathodiques dans des gaz (1869) et de procéder à la fusion de métaux (1879). Ces faisceaux cathodiques constituaient un phénomène physique intéressant. Thompson (1897) et Millikan (1905) les ont analysés comme étant des « électrons se déplaçant rapidement » qui avaient été accélérés par un champ électrique sous vide.

Le dégagement de chaleur lors de l'impact des électrons sur une contre-électrode était considéré comme plutôt néfaste dans les expériences faites à cette époque - on essayait d'éviter cet effet grâce au refroidissement. Le premier à utiliser cet effet thermique a été le physicien Marcello von Pirani. Il a construit un appareil destiné à faire fondre de la poudre de tantale et d'autres métaux au moyen de faisceaux d'électrons. Par la suite, de plus en plus de scientifiques se sont penchés sur la technique du faisceau d'électrons, ce qui a permis le développement d'oscillographes et de microscopes. Le manque de pompes à vide suffisamment puissantes constituait un obstacle principal à cette époque.

concept modulaire

En 1948, une nouvelle ère a débuté dans l'usinage des matériaux grâce au physicien Dr. h.c. Karl-Heinz Steigerwald. En ce temps, il était occupé à perfectionner les sources de faisceau dotées de puissances plus élevées pour la construction de microscopes électroniques plus performants. Ses essais avec le faisceau EB en tant qu'outil thermique pour le perçage de pierres d'horlogerie et pour le brasage, la fusion et le soudage sous vide étaient très prometteurs - c'est à partir de là que le développement s'est accéléré :

  • En 1952, il a construit la première machine d'usinage à faisceau d'électrons.
  • En 1958, il a soudé bout à bout du zircaloy d'une épaisseur de 5 mm et il a alors découvert « l'effet de soudage en profondeur ».
  • En 1963, il a créé l'entreprise Steigerwald Strahltechnik GmbH ; depuis ce temps et jusqu'à ce jour, cette entreprise se consacre au développement et à la production de machines d'usinage à faisceau d'électrons du plus haut niveau. La capacité d'innovation permanente de l'entreprise, de sa création jusqu'à nos jours, a valu à Steigerwald Strahltechnik la désignation supplémentaire de « The Innovators of the Electron Beam » sur les marchés.

Sur la base des travaux fondamentaux du Dr. Steigerwald chez Zeiss, des entreprises d'autres pays ont alors également commencé à perfectionner la technique du faisceau d'électrons EB et à produire des machines à faisceau d'électrons EB. Les premiers à reconnaitre le potentiel de cette technologie ont été les entreprises Hamilton Standard aux États-Unis et Heraeus en Allemagne. Ces deux entreprises peuvent faire référence - conjointement avec Steigerwald Strahltechnik et le fondateur de l'entreprise et inventeur de la technique de faisceau d'électrons EB, le Dr. h.c. Karl-Heinz Steigerwald - à une histoire vieille de plus de 40 ans avec des perfectionnements incessants.

De nos jours, les entités Steigerwald Strahltechnik GmbH à Maisach près de Munich, PTR STRAHLTECHNIK à Langenselbold près de Francfort et PTR Precision Technologies INC à Enfield près de Boston opèrent sous l'égide de la société Global Beam Technologies AG en tant que partenaires innovateurs pour les utilisateurs de la technique de faisceau d'électrons dans le monde entier. D'un point de vue historique, la société PTR STRAHLTECHNIK de Leybold Heraeus et la société PTR Precision Technologies INC à Enfield près de Boston sont issues de l'entreprise Hamilton Standard.

« Le faisceau d'électrons en tant qu'outil » constitue le fondement du contrat de toutes les entités de la Global Beam Technologies AG. La technique de faisceau d'électrons est utilisée dans le monde entier avec une tendance à la hausse. Maintenant encore, de nouvelles applications sont découvertes et utilisées de façon industrielle, là où d'autres procédés de faisceau atteignent leurs limites.

PTR Strahltechnik GmbH
Am Erlenbruch 9
63505 Langenselbold • Germany
Phone: +49 6184 2055-0
Fax: +49 6184 2055-300
Email: zentrale@ptr-ebeam.com
Member of Global Beam Technologies AG

PTR Strahltechnik

 

LOGIN

Lade...